Guide des droits et des démarches administratives

Comment financer un projet immobilier (achat ou construction) ?
Question-réponse

Acheter ou faire construire un logement nécessite le plus souvent de prendre un crédit immobilier, éventuellement en complément de votre épargne. Prendre un prêt bancaire "classique" implique des frais. Mais il existe des prêts immobiliers (dits prêts réglementés) aux frais réduits. Avant de vous engager, il est recommandé de vous informer sur ces différents types de crédits immobiliers et de calculer votre taux d'endettement actuel.

Il existe différents types de crédit immobilier, qui se distinguent notamment par :

  • les conditions imposées au demandeur pour les obtenir,

  • et leurs avantages par rapport aux autres types de prêt (frais réduits, sans taux d'intérêt, ...).

À côté du prêt bancaire "classique", il existe des prêts réglementés dont les conditions sont encadrées (conditions de ressources, nature du projet immobilier à financer, ...) :

Il est parfois possible de compléter un prêt immobilier "classique" ou un prêt réglementé par un prêt complémentaire (prêt qui n'est accordé qu'en complément d'un autre prêt ou pour un montant maximum). Il existe les prêts complémentaires :

  • accordés par Action Logement (ex-1% logement)

  • distribués par les caisses de retraite ou par les mutuelles

  • destinés aux fonctionnaires.

Il faut déterminer le montant total de l'opération immobilière à financer, en additionnant :

  • Prix de vente du logement ou coût de la construction, éventuellement prix de vente du terrain

  • Frais de notaire

  • Rémunération de l'agent immobilier (éventuellement)

  • Frais de dossier du prêt

  • Frais de dossier de l'assurance emprunteur

  • Coût de la garantie du prêteur : coût de la prise d'hypothèque, ou du privilège de prêteur de deniers, ou de la caution d'un organisme spécialisé

  • Frais d'ouverture d'un compte bancaire (en cas de nouvelle domiciliation des revenus)

  • Rémunération du courtier (éventuellement)

Pour connaître le montant de votre épargne, il faut que vous additionniez les sommes suivantes :

Vous pouvez utiliser une partie de ce montant pour financer en partie votre projet immobilier.

Ce montant sera appelé apport personnel.

Vous pouvez déterminer votre capacité d'emprunt en fonction :

  • des taux d'intérêt (crédit immobilier et assurance emprunteur),

  • de la durée du prêt souhaitée,

  • et des mensualités que vous souhaitez rembourser,

à l'aide de ce calculateur de crédit immobilier :

À savoir
pour un prêt immobilier finançant l'achat d'un logement en l'état futur d'achèvement (Véfa), des intérêts intercalaires seront également à payer.

Vous pouvez financer un projet immobilier en prenant un ou plusieurs crédits. Toutefois, il est d'usage de ne pas dépasser pas un certain taux d'endettement (33 % de ses revenus).

Pour estimer votre taux d'endettement, vous pouvez utiliser ce calculateur :

Pour en savoir plus

Références

Modifié le 03/10/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr

Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site. En utilisant le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus...