Groléjac
Réserve Naturelle

Vieux marais de Groléjac

Le lac de Groléjac peut révéler quelques belles surprises !


Un Site Exceptionnel

Un sentier d'interprétation de 2km faisant une boucle a été mis en place pour découvrir la zone humide du vieux marais boisé de Groléjac où la Mouline se jette dans la queue du lac.

Le seuil de verdure qui encadre les premières planches du parcours sur pilotis est finalement bien modeste au regard de la richesse des lieux. En amont du lac du Roc-Percé, aménagé pour la baignade et la pêche depuis 1994, s’ouvre une aventure loin des sentiers battus. Et si pour beaucoup un marécage est synonyme d’insalubrité, cette promenade dans le plus grand marais calcaire de Dordogne vient avec sérénité prouver le contraire.

Explorer le marais de Groléjac


Faune et Flore Sauvages

Une boucle de 2km

Tout au long du sentier fait de passerelles et de pontons de bois, vous pourrez observer une faune et une flore sauvage exceptionnelles. Afin de vous accompagner dans cette découverte, une signalétique de grande qualité à été mise en place avec des stations thématiques qui permettent d’approcher de façon pédagogique la vie sauvage et la beauté des lieux et vous donnent ainsi toutes les informations nécessaires à la compréhension de cet écosystème.

Né d’un plan d’eau artificiel creusé au XIIe siècle, à cheval sur les communes de Groléjac et de Saint-Cirq-Madelon dans le Lot, le site présente aujourd’hui les caractéristiques d’une zone humide remarquable au regard de sa superficie (25 hectares) et des espèces animales et végétales qui le peuplent. Classé à ce titre au rang de zone d’intérêt écologique et inscrit au sein des Réserves naturelles régionales d’Aquitaine, le « haut marais » est une invitation au voyage.


Réserve Naturelle

L’œil du promeneur attentif sera dans un premier temps saisi par les rayons du soleil qui jouent avec les feuilles des aulnes et des saules. Là, les reflets se font énigmatiques et conjuguent les verts à l’infini. Un écrin d’émeraude pour les orchidées en été, les trèfles d’eau au printemps, les mousses de tourbières, les fougères des marais, etc. On y découvre également des espèces animales pour la plupart protégées.

Les bas niveaux d'eau de printemps mettent à jour des vasières où l'on rencontre chevaliers, bécasseaux et gravelots, ainsi que grande aigrette et divers hérons. Râle d'eau, bécassine des marais, tarin des aulnes, butor étoilé, peuvent s'y rencontrer notamment en hiver. Au printemps, c'est un concert de rossignols, bouscarles et loriots, tandis que le faucon hobereau s'active au-dessus.

Vol de Héron

Alors n'hésitez pas à venir découvrir ce site exceptionnel au gré des saisons !

Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site. En utilisant le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus...